Accueil > Tournois > Parties rapides > 1er rapide de Dun le Palestel : Eric LEBRAUD s’impose (raconté par le (...)

1er rapide de Dun le Palestel : Eric LEBRAUD s’impose (raconté par le toujours talentueux Guillaume REIX, màj le 05/07/2011)

lundi 4 juillet 2011 par Le Tché (WM)

Ce tournoi a été organisé par "les TOURS DE CROZANT" , son Président : Paul CHAPUT, son vice président : François DEVAUX, son secrétaire : Jean -Marie LATERAS, son trésorier : Henri CRISTINI, avec l’aide logistique et morale de : Youri BOZIC et Raoul LORIOUX, sponsors : Crédit Agricole et M M A , la pâtissière : Christine CRISTINI, dans la salle Apollo, prêtée par la mairie de DUN LE PALESTEL.

Paul CHAPUT


Ce dimanche 3 juillet avait lieu le premier rapide de DUN-LE-PALESTEL, qui a rassemblé 35 joueurs, de l’Indre (Chateauroux, Saint-Marcel) à la Corrèze (Egleton représenté par Eric DUPEZ) en passant par la Creuse (Chambon-sur-Voueize, les Tours de Crozant) et la Haute-Vienne (l’Echiquier Limousin, le Couzeix Chess Club représenté par Gilles DUMONT, et Isle Echecs représenté par Sébastien MONNET).

Qu’il faisait beau lorsque nous sommes partis ce dimanche matin en direction de la charmante petite ville de Dun-le-Palestel en Creuse. C’est une commune d’environ 1200 habitants située près des ruines médiévales de Crozant où a lieu chaque année la fête médiévale début Août.

L’organisation, d’un rare professionnalisme, nous permit dès notre arrivée de nous restaurer avec des croissants et du café à volonté ! Nous pouvions donc débuter une fois repus la première ronde de la journée ! L’arbitrage était assuré par Youri BOZIC.

Ronde 1 : La première ronde est ce qu’on pourrait appeler une mise en bouche, la différence de classement ELO entre les joueurs étant telle qu’il est rare d’avoir des surprises, mais à chaque fois il y en a une ! Aujourd’hui, ce fut Eric DUPEZ (1250) qui gagna BERTTINETTI Bernard (1650). Si vous souhaitez savoir qui fut la victime de la mise en bouche de la semaine dernière, n’hésitez pas à vous reporter à la chronique du rapide de Limoges du 26 juin !

Ronde 2 : La deuxième ronde n’est pas traditionnellement une violente non plus, mais l’écart de classement se resserre un peu plus entre les joueurs ! Nous assistâmes ainsi à la victoire de Thomas JACQUINET (1860) sur Pierre BILLARD (1690), celle de Michaël BRUNAULT (1560) sur LE BAIL Stéphane (1840), et celle de Eric LEBRAUD (2200) sur Guillaume REIX (1800). Et la nulle d’un écumeur de tournois : Sébastien MONNET (1750) avec BRISSON Pascal (1880) qui finiront côte-à-côte sur la grille américaine !

Ronde 3 : Eric LEBRAUD (1ère table depuis la 1ère ronde) affronte Matthieu VIERS, ce dernier malgré des efforts acharnés ne parviendra pas à inquiéter celui que l’on surnomme "le mur" ! Maxime ARDELLIER autre favori du tournoi gagne contre Michaël BRUNAULT, et Emmanuel VIERS gagne contre Hervé AUGONNET.

Pause déjeuner : L’organisation avait décidément tout prévu : sandwiches jambon, rillettes, et fromage ainsi que parts de gâteaux faits "maison" et du jus de pomme "maison" également de Paul CHAPUT, grand organisateur de la rencontre.

Ronde 4 : La ronde 4 fut le théâtre d’un premier choc entre deux potentiels titrables : Maxime ARDELLIER contre Emmanuel VIERS. Belle partie qui se conclut par la victoire d’Emmanuel qui nous impressionne toujours autant par sa gestion exemplaire du temps ! Eric LEBRAUD, l’indéboulonnable de la première table gagne contre Thomas JACQUINET après que ce dernier lui ait donné une tour entière alors qu’il n’était censé perdre qu’une simple qualité ! Enfin, Matthieu VIERS gagne Michaël BRUNAULT.

Ronde 5 : A ce stade du tournoi, seuls deux joueurs sont encore à 100% des points : Eric LEBRAUD et Emmanuel VIERS. Ils jouèrent une Grünfeld de feu dans laquelle Eric avec les pièces blanches semble avoir une bonne attaque sur le roque adverse après le sacrifice du pion c3, mais la défense des noirs est solide et la position s’aplanit alors que les noirs ont 2 pions d’avance, une malencontreuse fourchette de cavalier vînt clore définitivement les débat : l’indéboulonnable était déboulonné et devrait à présent se contenter de jouer sur la table 2 ! Emmanuel est le dernier joueur à capitaliser la totalité des points (5/5). Guillaume REIX gagne contre Thomas JACQUINET dans une partie pour le moins épique avec une défense noire peu orthodoxe ! Maxime ARDELLIER gagne Stéphane LE BAIL.

Ronde 6 : Le nouveau seigneur de la table 1, Emmanuel VIERS, doit affronter Gilles DUMONT qui après un mauvais départ dès la ronde 1 avait décidé de mettre les bouchées doubles en doublant les noirs (pas de chance !).
Doubler les noirs face à Emmanuel n’est pas forcément de bon augure et si Gilles n’est pas superstitieux, les augures ne se sont pas trompées pour autant ! Emmanuel gagna contre Gilles qui joua, il faut le mettre à son crédit une fort belle partie malgré tout ! Eric LEBRAUD continue de coller au score en affichant une partie pleine de maîtrise contre Maxime ARDELLIER qui perd ainsi sa deuxième partie du tournoi ! Guillaume REIX, après un douteux sacrifice de qualité, ne put obtenir que la nulle face à Matthieu VIERS ! Stéphane LE BAIL gagne Sébastien MONNET.

Ronde 7 : Jouer à la première table lors de la dernière ronde d’un tournoi est un honneur que l’auteur de ces lignes n’avait jamais connu, c’est à présent chose faite ! Nous entamons donc la dernière ronde avec en première table Emmanuel VIERS (avec 6/6) contre Guillaume REIX (avec 4.5/6). Emmanuel rétorque une défense sicilienne au puissant 1.e4 de Guillaume : ça promet ! Guillaume gagne un pion après le douteux Da5 de son adversaire, puis la position noire est si peu prometteuse qu’Emmanuel en lâche un deuxième. On arrive en finale 2 fous + 5 pions pour les noirs et 2 fous + 7 pions pour les blancs dont une majorité 3 contre 1 à l’aile Dame ! Cependant Guillaume lâche l’un de ses fous par inadvertance mais gagne en compensation 2 pions à l’aile roi : récapitulons le matériel : 6 pions + 1 fou pour les blancs contre 2 pions et deux fous pour les noirs ! Une fois le fou des blancs échangé, le fou des noirs se laisse déborder par une marée de pions : victoire inattendue de Guillaume REIX ! Cette défaite empêche Emmanuel de monter sur la plus haute marche du podium, il finit 2ème ! Eric, après sa victoire contre Gilles à la dernière ronde, gagne le premier Rapide de Dun-le-Palestel ! Guillaume REIX finit 3ème. Maxime ARDELLIER malgré sa victoire de la dernière ronde finit au pied du podium ! Il aura à ce moment précis ce très beau trait d’esprit : "Je ne finis sur le podium que lorsque le tournoi est gratuit et qu’il n’y a rien à gagner". Au prochain tournoi, c’est ton tour Maxime !

Récapitulatif des prix :
- 1er prix : Eric LEBRAUD : 90 euros
- 2ème prix : Emmanuel VIERS : 50 euros
- 3ème prix : Guillaume REIX : 30 euros
- 1er jeune : Matthieu VIERS
- 1ère féminine : Sandrine VIERS
- 1ère jeune féminine : Michelle BRISSON

On peut remarquer que la famille VIERS rafle 3 des 6 prix : belle performance familiale !

Epilogue

Il est temps de rentrer chez soi, la journée est déjà finie et l’on devine dans les non-dits de chaque participant au vin d’honneur une certitude : ils seront présents pour en découdre à la prochaine édition de ce rapide où l’accueil fut si chaleureux et les organisateurs si disponibles !

HTML - 50.5 ko
Grille américaine
JPEG - 30.2 ko
REIX G. - VIERS E.
Voici la position où les blancs jouent et gagnent après qu’Emmanuel ait joué Da5. Guillaume répondit 1 ...Cxd5 ! 2. Dxd2 Cxf6 3.Fxf6 Txd2 et on regarde les dégâts.
Il est intéressant d’observer la position désagréable dans laquelle se retrouvent les noirs après l’échange de Dames !

Guillaume REIX


1 Message

  • Bravo les gars Le 8 juillet 2011 à 18:20 , par mAnU

    Bravo à Eric pour sa première place. Bravo à Emmanuel qui semble avoir encore fait montre de son talent. Et Bravo à Guillaume pour cette belle victoire de la dernière ronde, pour sa troisième place, et encore une fois bravo pour ses talents de conteur. Il faut que pour chaque compétition relatée sur le site de la ligue, les évènements et les rondes nous soient racontés de cette manière, c’est trop bien !

    Sinon, en ce qui concerne le diagramme, très jolie réfutation avec le complètement thématique Cxd5 de Guillaume après le Da5 d’Emmanuel. C’est thématique certes mais c’est bien de l’avoir vu, et ça gagne un gros pion.

    ======

    mAnU

    ======


    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

| Plan du site | Mentions légales |  RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
ZID du Limousin des Échecs (Fédération Française des Echecs)
Directeur de publication : S. TCHEFRANOFF