Accueil > Divers > Interview de Marie SEBAG, champion (!) de France Universitaire 2012 (Bugeat (...)

Interview de Marie SEBAG, champion (!) de France Universitaire 2012 (Bugeat - Corrèze)

vendredi 4 mai 2012 par Le Tché (WM)

Les 31 mars et 1er avril derniers, le Championnat de France Universitaire avait lieu à Bugeat (19). Arbitre adjoint de la compétition, cela m’a donné l’occasion de rencontrer de forts joueurs, dont, en particulier, Marie SEBAG, la GMI française.

Cette dernière revenait du championnat d’Europe à Gaziantep (Turquie) où elle avait brillamment fini 5ème. Elle est actuellement classée au 12ème rang mondial avec un ELO de 2521.

Elle m’avait promis de répondre à quelques questions, mais sur place, cela a été difficile compte tenu d’un emploi du temps chargé pour tous les deux. Ensuite, j’ai été pas mal occupé, mais elle a eu la gentillesse de bien vouloir patienter et de me répondre il y a peu.

Entre temps, elle avait brillamment remporté le Championnat de France Universitaire !

Voici donc son interview.


Interview de Marie SEBAG

Champion de France Universitaire

5ème au championnat d’Europe féminin

27/04/2012

Bonjour Marie et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview.

Questions « échecs » :

- Stéphane Tchéfranoff : A quelle occasion as-tu appris à jouer ? Qui t’a initiée ?
- Marie Sebag : Ma mère m’a appris quand j’avais 6 ans. Elle est institutrice et croit aux vertus du jeu d’échecs, c’est pour cela qu’elle m’avait appris. J ’ai tout de suite été très passionnée par le jeu.

- ST : Qu’est-ce-qui te plaît dans les échecs et qui fait que tu as continué dans ce sport ?
- MS : J’aime gagner, voyager, rencontrer des personnes. J’aime bien découvrir des pays exotiques comme le Mexique ou la Chine . Et Grâce aux échecs j’ai pu aller partout. Cela permet aussi d’oublier ses soucis en se focalisant complètement sur la partie en cours. J’aime aussi beaucoup les combinaisons en particulier.

- ST : Quelle(s) personne(s) a (ont) joué un rôle important dans ta carrière ?
- MS : Personne en particulier, à part évidemment ma mère au début et mes différents entraîneurs qui m’ont chacun apporté des choses différentes, mais je pense que j’ai réussi à bien progresser grâce à moi-même.

- ST : Quels sont ton meilleur et ton pire souvenir ?
- MS : Le meilleur : cette année au championnat d’Europe où je finis 5ème alors que j’avais arrêté la compétition depuis plusieurs mois. C’était un résultat inattendu et donc une sensation d’autant plus forte !
Le pire : Le championnat d’Europe par équipe à Goteborg en Suède (2005). Heureusement que j’ai eu mon bac quelques mois plus tard et que j’ai pu reprendre confiance en moi grâce à mes études.

- ST : Une partie dont tu es très fière ?
- MS : Aucune en particulier. C’est plutôt l’importance de la partie et ses conséquences qui ont de l’intérêt. Comme celle contre Cmilyte au championnat d’Europe cette année : c’est une forte joueuse et je m’attendais pas vraiment à gagner et cela m’a permis de faire un bon tournoi !

- ST : Quel livre t’a le plus apporté ?
- MS : Aucun en particulier. J’en ai beaucoup dans ma bibliothèque. Tous ont un intérêt même si on y retrouve souvent les mêmes choses.

- ST : Quel a été le premier titre important dans ta carrière ?
- MS : Mon premier titre : championne de France petite poussine.
Mon premier titre important : championne d’Europe des moins de 12 ans.

- ST : Tu viens de remporter le titre de champion de France Universitaire à Bugeat (Corrèze). Tout d’abord, qu’as-tu pensé de l’organisation et des conditions de jeu et d’hébergement, toi qui es habituée certainement à plus de « luxe » ?
- MS : C’était bien organisée, les gens étaient sympas. Dommage, il fallait faire son lit ! :-)

- ST : Et la soirée de gala ? Bluffante ?
- MS : Je suis pas trop fan de magie mais c’était tout de même pas mal !

- ST : Il y avait une forte concurrence masculine et la cadence rapide n’est pas forcément ta cadence préférée. Qu’est-ce qui a fait la différence ? Un GM c’est un GM !! ?
- MS : A vrai dire, quand j’étais petite, j’étais très forte en rapide ! Mon classement a baissé suite à un mauvais tournoi, mais cela reste ma cadence préférée !

- ST : Quels conseils donnerais-tu pour progresser ?
- MS : Il faut énormément travailler et jouer. Ne pas s’arrêter malgré certaines défaites. En un mot, persister !

- ST : Au quotidien, actuellement, comment t’entraînes-tu ? Avec des livres et des revues ? Avec des bases de données ? Des parties en live ?
- MS : Je regarde les parties récentes (TWIC) en fonction de mon style de jeu et j’en apprends certaines.

- ST : Quelle qualité faut-il avoir, selon toi, pour être un bon joueur d’échecs ?
- MS : Il faut avoir confiance en soi, être très déterminée et combattive.

- ST : Te concernant, quelle est ta principale qualité ? Et ton principal défaut ?
- MS : Comme qualité, je suis très combattive et j’ai travaillé ma confiance, ce qui me permet d’avoir de meilleurs résultats. Au niveau défaut, je suis assez sensible, parfois cela peut jouer sur ma confiance et entraîner de moins bons résultats.

- ST : Quelle est ta pièce préférée et pourquoi ?
- MS : Le roi car c’est le plus important !

- ST : Comme beaucoup de sportifs, es-tu superstitieuse ?
- MS : Non.

- ST : Aux échecs, il y a de nombreuses citations. Tu en as des préférées ? Tu en as une de toi ?
- MS : Non.

- ST : Quelle est ta couleur préférée aux échecs ? Ainsi que ton ouverture favorite ?
- MS : Les blancs car j’ai plus de victoires avec ! J’aime bien les positions ouvertes car j’aime bien calculer.

- ST : Concernant l’ouverture, tu la choisis en fonction de ton adversaire, de ton humeur du moment, du résultat escompté (nécessité de gagner, …) ?
- MS : Je les choisis plutôt en fonction de mon adversaire, mais je reste sur des choses que je connais bien.

- ST : Les échecs sont-ils un sport ? Pourquoi ?
- MS : Oui, car on reste longtemps sur l’échiquier, cela nécessite 4-5 h de concentration. Même s’il ne semble pas y avoir de dépense physique, tout est dans la tête, à la fin d’un tournoi, j’ai tout de même souvent perdu du poids !

- ST : Que penses-tu de la règle concernant l’interdiction des propositions de nulle ?
- MS : C’est une règle bizarre. Il peut arriver d’être fatiguée et d’avoir envie de proposer nulle pour se reposer ou pour assurer quelque chose d’important (un titre, un prix, …). Continuer une partie de manière forcée peut conduire à une défaite et voir tout s’effondrer.

- ST : Dans quelle équipe joues-tu cette saison ?
- MS : C’est ma 2ème saison à Lutèce (Paris).

- ST : Es-tu fidèle ou choisis-tu en fonction de l’offre ?
- MS : Je suis sollicitée tous les ans, mais en général je reste 2-3 ans dans un club.

- ST : As-tu un entraîneur actuellement ?
- MS : Non, je n’en ai plus depuis l’âge de 16 ans. Je m’entraîne seule. Au début, c’était difficile, mais maintenant ça va !

- ST : Entraînes-tu toi-même des joueurs ? Si oui, plutôt pour arrondir tes fins de mois ou plutôt pour transmettre un savoir/une passion ?
- MS : J’entraîne bénévolement des enfants au « Petit Pouchet ». J’aide ma mère et j’aime le contact avec les jeunes. Je leur transmets mes savoirs et cela fait plaisir ensuite de les voir jouer des choses que je leur ai apprises.

- ST : Souhaites-tu t’investir dans la vie d’un club ?
- MS : Oui, pourquoi pas.

- ST : Peut-on vivre des échecs ?
- MS : Oui , mais moi c’est plus à cause du stress etc que j’ai presque arrêté ma carrière de pro.

- ST : Quels avantages et inconvénients trouves-tu dans la vie de joueur professionnel ?
- MS : Comme je le disais tout à l’heure, cela permet de voyager et de rencontrer des gens différents. Cependant, on évolue dans un milieu assez fermé, et cela peut devenir ennuyeux, sans oublier le stress.

- ST : Comment vois-tu ton avenir ?
- MS : Je le vois plutôt côté « psychologie ». (ses études NDR)

- ST : Que penses-tu des échecs féminins en général et plus particulièrement en France ?
- MS : Le niveau augmente, il y a de plus en plus de joueuses à 2500. En France aussi, le niveau progresse avec Almira, Sophie, Nino, Cécile, … (Shripchenko, Milliet, Maisuradze, Haussernot, NDR)

- ST : Quelque chose à dire sur Judith Polgar ? L’arrivée des asiatiques (chinoises principalement) ?
- MS : Les russes aussi sont très fortes ! Pas grand-chose à dire : 2600 ELO, c’est possible avec du travail !

- ST : Question indiscrète : tu n’as pas participé aux deux derniers (au moins) championnats de France féminins. Une explication ?
- MS : Je n’ai pas envie de le jouer .

- ST : Pourquoi avoir participé au Championnat de France Universitaire alors ? Ce championnat est beaucoup moins prestigieux tout de même !
- MS : Parce que mon université m’a demandé et que je compte faire des études.

- ST : Quel joueur d’échecs aimes-tu pour son style ?
- MS : Aucun en particulier. Lorsque je m’entraîne, je choisis en fonction de mes ouvertures, pas des joueurs.

- ST : Actuellement se dispute le match Aronian-Kramnik. A cette heure, ils ont 2 pts chacun. Qu’as-tu pensé du sacrifice de dame d’Aronian dans la 3ème partie ? Un pronostique pour la fin ? Et Anand-Gelfand ?
- MS : Je n’ai pas regardé, mais je pense qu’Aronian devrait l’emporter. Anand aussi.

- ST : Peux-tu nous raconter une anecdote (croustillante de préférence !) sur une célébrité échiquéenne ?
- MS : Non, rien de spécial à raconter.

- ST : Afin d’atteindre le très haut niveau, penses-tu qu’il faille un ego démesuré, un léger grain de folie ou seulement du travail et du talent ?
- MS : Je pense qu’il faut surtout beaucoup de travail.

Questions « pour mieux te connaître » :

- Âge : 25
- J’habite : Paris
- Statut : Célibataire
- Qualité : Très combattive
- Défaut : Impulsive (de moins en moins !)
- Etudes : 2ème année de psychologie
- Tes préférés :

  • Pays : Mexique
  • Humain : -
  • Maxime/dicton : Il n’y a pas de problèmes , il n’y a que des solutions
  • Plat : Des pâtes
  • Loisir : Avant je faisais du théâtre, je pense m’y remettre prochainement
  • Sportif (hors échecs) : -
  • Animal : Chat
  • Fleur : Rose
  • Film : Dans les classiques : « Orange mécanique ». Le dernier que j’ai vu : « Mince alors ! » dont la morale consiste à dire que ce qui compte c’est d’être bien dans sa peau.
  • Livre : Je lis beaucoup en général ... J’ai lu beaucoup de livres, un de mes préféré est « American psycho » de Bret Easton Ellis, l’histoire d’un tueur en série. J’ai aussi lu tous les Nothomb.
  • Chanteur : Miossec, Cali, Tiken Jah Fakoly
  • Emission/série TV : Money drop/New York Unité Spéciale
  • Couleur : Noir

- Réincarnation : En grande sportive d’athlétisme
- Dieu : Pas croyante
- Whisky, bière ou Perrier : Bière

Merci beaucoup Marie de ta gentillesse, de ta disponibilité et de m’avoir accordé autant de temps pour cette interview !

Encore toutes mes félicitations pour ton titre de Champion de France Universitaire et pour ta 5ème place européenne, en te souhaitant de nombreuses autres victoires.

S. TCHEFRANOFF


4 Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

| Plan du site | Mentions légales |  RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
ZID du Limousin des Échecs (Fédération Française des Echecs)
Directeur de publication : S. TCHEFRANOFF